Longtemps active dans le monde artistique et culturel bruxellois puis responsable de la programmation des conférences, rencontres et débats du   Mucem (Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée) de 2013 à 2016, Fabienne Verstraeten exerce aujourd’hui la psychanalyse à Marseille.

Elle donne à lire ici sa tentative de penser ce qui nous arrive en ces temps si particuliers de la pandémie. Lire Proust au temps du coronavirus, une manière de retrouver le temps et d’apprivoiser l’effroi, au printemps d’abord avec la lecture des premiers volumes de La Recherche et cet automne à nouveau, autour de La Montagne magique de Thomas Mann.