Lire tout simplement # 2 – C’est le printemps. Mais quand est-ce qu’on reprend la vie normale? Patrick Bruel et La peau de chagrin de Balzac.

Lire tout simplement # 2 – 21 mars 2021

Dans une vidéo transmise il y a quelques semaines par notre amie journaliste à Bruxelles, on voit Patrick Bruel errer dans les locaux déserts du quotidien Le Soir. Ambiance de crépuscule,  face à la caméra, le chanteur chuchote, l’index posé sur ses lèvres: « On est dans les locaux du journal Le Soir. » Puis il se tourne et glisse son regard vers le fond de la salle et les cloisons de séparation de l’open space de la rédaction qui ressemble à un vaste réfectoire vide. Puis il se met à frapper dans ses mains : « Allez, allez», crie-t-il, « on arrête de déconner, tout le monde sort, arrêtez de vous cacher, là ! », et dans la voix joueuse du chanteur, on entend poindre l’angoisse.

Lire la suite de « Lire tout simplement # 2 – C’est le printemps. Mais quand est-ce qu’on reprend la vie normale? Patrick Bruel et La peau de chagrin de Balzac. »

Lire tout simplement # 1 – Reprise, mais autrement, avec Aaron Appelfeld

23 janvier 2021

Lire… # 1 – 23 janvier 2021

En décembre, peu avant Noël, on avait fini la lecture de La Montagne magique de Thomas Mann et on avait laissé le héros Hans Castorp disparaître dans les brumes et les marais de la Grande Guerre avec au bord des lèvres quelques vers de Der Lindebaum de Schubert. On avait fermé l’épais volume de La Montagne magique qui nous avait accompagnée tout l’automne, on avait écouté le Winterreise, le voyage d’hiver et on s’était préparée pour Noël et le passage de l’an. 

On parlait alors d’une trêve.

Lire la suite de « Lire tout simplement # 1 – Reprise, mais autrement, avec Aaron Appelfeld »